Archive pour le avril 22nd, 2011

nous sommes capables de l’aimer

Vendredi, avril 22nd, 2011

D’immense et de tout petit, d’insignifiance et de divin, voilà de quoi nous sommes faits, me semble-t-il.

Vue de l’espace intersidéral, la Terre est un grain de sable, couvert de moisissures dans lesquelles grouillent des vies qui sont les nôtres. Ces unités de vie apparaissent et disparaissent sans que personne ne s’en émeuve ni ne s’en souvienne. Nous vivons, le temps de quelques battements de coeur, avant de nous éteindre. Et pourtant nous sommes aimés individuellement par Dieu. Et chacun des cheveux de notre tête sera compté…

Mon existence me paraît souvent insignifiante, dans le grand tourment de la vie qui grouille ici bas. Je travaille, je pousse mes pions, je forme des projets qui me semblent tantôt importants… et tantôt minuscules face aux constructions mondiales que les hommes portent en avant inexorablement. Je suis une fourmi, dans mon entreprise de fourmi.

Cependant, mardi dernier, dans un voyage éclair à Rome, j’ai réussi à voler une heure à l’emploi du temps ultra chargé qui avait justifié ce voyage, pour aller me promener au petit matin vers la basilique de Saint Pierre. Là encore, devant la majesté et la grandeur des lieux, au milieu de cette foule de pélerins, de touristes et de nonnes, je me sentais petit et anonyme.

Je suis allé admirer la Pietà de Michelange.

Et là j’ai éprouvé une profonde et douce émotion. Non pas une émotion intellectuelle devant la beauté artistique du chef d’oeuvre, mais une émotion humaine. J’ai senti, devant cette mère tenant dans ses bras le corps lourd de son fils mort, que je pouvais les aimer, et mieux encore, qu’ils avaient besoin de mon amour, de mon petit amour de fourmi.

Comme dit Romano Guardini, le chrétien doit bien être humble, mais non pas modeste dans ses visées spirituelles.

Bonnes Pâques à tous.